Accueil > Le SCOT Pic Saint-Loup > Un territoire une population > Une géographie plurielle

Une géographie plurielle

Des contreforts de la Séranne à la plaine languedocienne, en passant par la vallée de l’Hérault et le Pic Saint Loup, le périmètre du SCoT Pic Saint Loup - Haute vallée de l'Hérault présente une diversité de reliefs.

Carte03_Ensembles_gomorphologiques

Le territoire du SCoT Pic Saint Loup - Haute vallée de l'Hérault s’étend d’Est en Ouest sur trois unités géomorphologiques :

  • les plaines et garrigues : cette unité comprend des plaines longues et étroites, ponctuées de reliefs collinaires et des tronçons amont de nombreux cours d’eau côtiers (Mosson, Lez, Bénovie, Salaison, Brestalou).
    Ce secteur relativement plat présente des terrains à 150 m d’altitude, s’ouvrant vers l’agglomération de Montpellier.
  • les garrigues du montpelliérais : cette entité est composée d’une imbrication plus ou moins étroite de plateaux et hauteurs occupés par les bois et garrigues, et de plaines occupées par les cultures, séparés par des déroulés de coteaux où s’insèrent des villages. Les « plissements boisés » atteignent une hauteur allant de 200 m à 450 m, dont le Pic Saint-Loup marque le point culminant (658 m).
  • les garrigues caussenardes : cette unité correspond à de vastes plateaux calcaires d'une altitude variant de 400 à de 900 m (la montagne de la Séranne et quelques secteurs du causes de Viols-le-Fort) dominés par des massifs boisés et séparés par de profondes vallées (gorges de l’Hérault, la Buèges).
Superficie : 570 km ²
Population : 46 312 habitants en 2014
Communes : 36
EPCI : 1

Ces 3 unités se différencient par des caractéristiques bien particulières d'altitude, de formes du relief, ainsi que de roches et type d'occupation végétale.

bt_marche-public
Novembre 2017 Dcembre 2017
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30

© Communauté de Communes du Grand Pic Saint-Loup